Retour Cyclos
Retour au site des cyclos de Thorigné Fouillard. Cliquez ici
Présentation

Comment utiliser le site

Compte rendus
Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
les sorties - Compostelle 2008
J'avais déjà fait deux petits voyages en cyclo-camping en famille, le canal de Nantes à Brest, et la loire à velo ( 540km). cette fois, je cherchais quelque chose de plus conséquent et c'est vers Saint Jacques de Compostelle que mon choix s'est arrété. Par la route qui suit le chemin des pélerins, le tracé thérorique à partir de Pornic donnait 1600km. Je ne pourrais pas vérifier car mon compteur est tombé en panne le 1er jour. J'ai choisi un vélo de route robuste, avec pneus Schwalbe marathon en 700x35, porte bagage avant et arrière équipé de sacoches Vaude étanches. L'ensemble fait 30kgs avec la tente.Un GPS Garmin avec carte d'europe complète la panoplie.

levelo.jpg


Bon ben on y va..

depart.jpg

Départ le lundi 21 Juillet à 8h. A raison de 130, 140 km par jour, la descente de la France se passe facilement avec des pistes cyclables fréquentes, mais parfois chaotiques surtout en ville. Sur le plat et sans vent, le velo roule facilement à 25km/h.

pistes.jpg

La traversée de la Gironde se fait par le Bac de Royan, mon bronzage 'Cycliste' commence à prendre forme.

bac.jpg

J'arrive à Saint Jean Pied de Port dans les Pyrénnées le Samedi suivant. Jusque là, pas de cols, mais de belles côtes où le poids du vélo se fait sentir. Repos le Dimanche pour visiter le Pays basque et faire une pause avant le départ vers l'Espagne.

stjean.jpg

Le Lundi, donc départ pour une des plus dures étapes. Trois cols, Ibaneta, 1057m, puis deux autres beaucoup plus gentils, 922 et 801m. Arrivée à Puente la Rena juste avant la pluie et avec un grand vent. Plutôt que de planter la tente, je décide de tester les auberges de pélerins. 5 euros la nuit, mais une chambrée de 12 personnes, et boules Quies obligatoires. Cependant le soleil revient vite et la ville est jolie. C'est jour de fête avec lâcher de vachettes dans les rues.

puentelarena2.jpg

Viennent ensuite plusieurs jours au centre de l'Espagne en pleine chaleur. De beaux villages comme Castrojeritz, mais une route nationale unique très désagréable du fait de sa fréquentation par les camions. De plus, le vent d'ouest fort ne m'aide pas.

castrojeritz.jpg

nationale.jpg


Le départ du camping se fait vers 7 heures pour profiter de la fraicheur, ce qui permet d'admirer le soleil levant. On peut même photographier son ombre en roulant !

ombre.jpg

Après le centre plutôt plat et aride, arrive la Cantabrie, très vallonnée et de nouveaux cols ( Manzanal 1225m ). Jusqu'en Galice, il faudra composer avec ces très beaux paysages montagneux.

cantabrie.jpg


galice.jpg

Après les efforts, le réconfort. J'ai fini le parcours le dimanche 2 Aout, sur le chemin empierré, avec les marcheurs.

santiago.jpg


stjacques.jpg

Globalement, peu de cyclistes prennent la route. La majorité utilise un VTT sur le vrai chemin. Par endroit, c'est très pentu. Ils ont cependant peu de bagages, et dorment plutôt dans les auberges, ou bien ont une assistance.Maintenant, il ne reste plus qu'à trouver une idée de voyage pour les prochaines vacances. Franck

Date de création : 21/12/2008 @ 20:01
Dernière modification : 06/08/2009 @ 13:36
Catégorie : les sorties


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



^ Haut ^